La semaine européenne de réduction des déchets – Jeudi

Vous avez participé au quizz d’hier et brûlez de connaître les bonnes réponses ?

Vous êtes au bon endroit !

1 – Un français produit en moyenne, par an :
a. 100 kilos de déchets
b. 354 kilos de déchets
c. 1 tonne de déchets
Et c’est le chiffre par personne ! Donc si vous êtes quatre chez vous, ça fait une poubelle annuelle de 1416 kilos, on dépasse alors largement la tonne de déchets ménagers par habitation ! 

2 – En France, nos déchets sont recyclables à :
a. 80 %
b. 40 %
c. 20 %
Et ces 40 % sont recyclables un nombre limité de fois.
Pour le reste, les déchets peuvent être incinérés et transformés en énergie pour alimenter des systèmes de chauffage par exemple (assez rare car très cher), enfouis, et en grande majorité finiront dans les décharges où ils rejetteront beaucoup de substances toxiques pour l’environnement.

3 – Pour l’achat d’une brosse à dent en plastique de 30g, vous tolérez que soient produits :
a. 1,5kg de déchets cachés (production et transport)
b. 30g de déchets cachés (production et transport)
c. Des déchets certes mais je garde la même brosse à dent des années !
Si vous avez coché la réponse « c », c’est mal ! Une brosse à dent doit être changée régulièrement pour continuer à faire son travail correctement et ne pas devenir porteuse de milliards de bactéries !
Si vous souhaitez acheter une brosse à dent plus respectueuse de l’environnement, n’hésitez pas à passer à la brosse en bambou, elle est recyclable et certaines sont même entièrement compostables.

4 – Que puis-je facilement faire moi-même à la maison pour adopter une attitude « zéro déchet » ?
a. Du Rhum (tout cela me semble vraiment compliqué, je vais plutôt boire un coup !)
b. Mes produits ménagers (lessive, liquide vaisselle, nettoyant multi-usage, etc…)
c. La sieste (après le Rhum, j’ai toujours besoin de dormir un peu)
Bien que la sieste soit excellente pour la santé (a contrario du Rhum qui lui n’est bon que pour le moral ! ! !), pour être un acteur du zéro déchet, il vaut mieux faire ses propres produits ménagers. Il existe énormément de livres et de sites sur Internet pour vous guider. Il faut parfois essayer une ou deux recettes différentes pour trouver les bonnes astuces et celles qui vous conviendront vraiment. Mais prenez cela comme un jeu et n’abandonnez pas après une première tentative pas toujours très convaincante ! !

5 – Mes placards débordent d’affaires que je ne mets plus depuis longtemps, que faire pour être « zéro déchet »
a. Les jeter, elles ne sont vraiment plus à la mode, personne n’en voudra !
b. Les laisser là, je n’ai absolument pas le temps de m’occuper de ça !
c. Les donner pour nourrir l’économie circulaire et leur offrir une deuxième vie
Oui, c’est sans surprise ! Effectivement, donner ses vêtements, chaussures et toutes affaires qui ne sont plus à votre goût mais qui fonctionnent encore contribue grandement à réduire les achats neufs qui induisent pollution de production, de transport, des emballages et encore des emballages… Bref, pas très ZD tout ça ! !

6 – Quelle est la bonne attitude de consommateur à adopter pour être un peu plus « zéro déchet » ?
a. Acheter des produits de marque, avec un peu de chance, les grands groupes apportent plus de soin à la façon dont ils gèrent leurs productions et leurs déchets
b. Faire ses achats au moment du Black Friday : on peut acheter beaucoup plus pour beaucoup moins cher !
c. Allonger la durée de vie de nos appareils et refuser d’en changer juste pour succomber à la dernière mode
Est-il vraiment nécessaire de mettre un commentaire/une explication sous cette question ? ! !

7 – En quoi manger bio, local et de saison est-il « zéro déchet » ?
a. Les déchets produits par le transport est nettement réduit
b. Les tomates consommées en été ne poussent pas dans des serres surchauffées consommant énormément d’énergie et très polluantes
c. En mangeant bio on cautionne la réduction d’utilisation de produits phytosanitaires et fertilisants très polluants pour les sols et l’eau ( et nous par la même occasion) dans le milieu agricole
Et oui ! Toutes les réponses étaient bonnes… Reste la question du coût. Est-ce plus cher d’adopter une éthique ZD ? Globalement, consommer local et de saison coûte plutôt moins cher (n’hésitez pas à aller faire le marché par exemple). Les produits bio restent plus onéreux car souvent les agriculteurs produisent de plus petites quantités. Mais, je pourrais ici vous glisser que nous mangeons trop par rapport à nos besoins réels et que ¼ de la nourriture achetée par foyer est jetée… Deux belles pistes pour faire des économies, non ? !

8 – 30 mails stockés dans ma messagerie consomment autant que :
a. Une ampoule de 9W pendant 1h
b. Une ampoule 9W pendant 6h
c. Une ampoule 9W pendant 24h
J’avoue que j’ai découvert ces chiffres en préparant le quizz et l’énergie consommée par le numérique a été une vraie surprise pour moi. Ca demande beaucoup de temps de faire le ménage dans sa messagerie mais en le faisant petit à petit, on devrait y arriver !

9 – Pour adopter les bons gestes zéro déchet il vaut mieux :
a. Limiter l’envoi de mails groupés
b. Envoyer toutes mes photos en haute résolution
c. Garder tous les fichiers dans la corbeille de mon ordi, on ne sait jamais !
Voici les recommandations de l’ADEME par rapport au numérique : limiter l’envoi de mails groupés, envoyer des photos en basse résolution, conserver uniquement les mails nécessaires, vider notre corbeille et lutter contre les spams (90 % des emails).

10 – Qu’est-il possible de composter, outre des épluchures de fruits et légumes ?
a. L’expérience et les idées
b. Tous les restes alimentaires (y compris l’assiette de pâtes à la sauce tomate qu’Ernestine n’a pas mangée ce soir)
c. Tout ce que l’on met dans la poubelle jaune : le plastique, le papier, le carton et les boîtes de conserve
Voici une idée qui m’a beaucoup plu ! Le compostage consisterait dans ce cas précis à utiliser notre expérience et nos échecs comme fertilisants. Notre vécu comme nourriture bienfaisante pour les autres !
Compostons nos connaissances et nos expériences à travers des groupes de travail, des accompagnements de jeunes et moins jeunes, qu’elles puissent être réutilisées et enrichies par d’autres… Voilà une belle démarche Zéro Déchet !

J’espère que cette semaine vous aura donné envie de vous mettre en route pour le zéro déchet, petit à petit.
Je trouve qu’il faut faire preuve de beaucoup de bienveillance et de tendresse envers soi-même car des ratés il y en a et il y en aura mais ça n’annulera jamais tous les efforts que vous faites ou ferez par ailleurs ! !